De l’importance d’un Conseil national du numérique au Cameroun !

Publié le: mardi, 18 juillet 2017 | Ecrit par: ICT Media STRATEGIES

BOD-768x509

[ICT Media STRATEGIES] – Dans une tribune libre publiée dans le journal d’informations et d’analyses économiques Cameroon Business Today (édition N°12 du 12 juillet 2017) édité par la Sopecam, Beaugas-Orain DJOYUM, le directeur général d’ICT Media STRATEGIES (cabinet de veille stratégique en TIC et Télécoms en Afrique, de conseil en stratégies de communication digitale, de fourniture de contenus médiatiques et d’édition), invite le gouvernement Camerounais et davantage le président de la République, Paul Biya, à mettre en place un Conseil national du numérique.

Pour mieux accompagner la digitalisation de l’économie camerounaise pilotée par la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, sous l’impulsion du président de la République, Beaugas Orain Djoyum suggère la mise en place de ce Conseil qui sera « un organe consultatif et indépendant créé par décret présidentiel et rassemblant l’ensemble des acteurs du secteur du numérique. Sa mission principale, être l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics en matière du numérique. Ceci afin que l’Etat prenne toujours en compte l’avis des acteurs directement impliqués dans le numérique« .

L’Exemple Allemand

Le DG de ICT Media Strategies propose de s’inspirer du modèle allemand du Conseil national du numérique. Car en Allemagne, écrit-il, le Comité Jeunes entreprises du numérique (BJDW) joue à peu près ce rôle du Conseil national du numérique. Mais, le gouvernement fédéral veut aller plus loin. En effet, rappelle-t-il, dans la Stratégie digitale 2025 de l’Allemagne, le ministère fédéral allemand des Affaires économiques et de l’Energie, qui a en charge le développement de l’économie numérique, a défini dix axes prioritaires. Parmi ces axes prioritaires, la création prochaine d’une Agence digitale qui représente les intérêts des entreprises et des consommateurs. Mais, qui davantage sera un groupe de réflexion économiquement neutre prédestiné à conseiller le gouvernement fédéral sur les politiques de digitalisation du pays.

« Le président camerounais reconnaît que « l’Economie numérique est un véritable accélérateur de croissance, en plus d’être une véritable niche d’emplois nouveaux pour notre jeunesse. Nous devons pouvoir en tirer avantage pleinement ». Pour en tirer pleinement avantage, il y a nécessité de mettre en place ce Conseil national du numérique. En le faisant, le Cameroun serait d’ailleurs en train de s’arrimer aux engagements de l’Agenda de Tunis pour la société de l’information et de les respecter« , conclût Beaugas Orain Djoyum.


Pour lire l’intégralité de la Tribune libre de Beaugas Orain DJOYUM, Le journal Cameroon Business Today est vendu en kiosque au Cameroun au prix de 1 000 F.Cfa et est également disponible sur Internet ICI.

Partager cet article :Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Email this to someone